disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

TRANSE GENERATIVE : laissez-vous transporter…

TRANSE GENERATIVE : laissez-vous transporter…

Cela fait quelques temps que je tourne autour d’un projet d’article pour ce blog où je vous expliquerais en quoi la Transe Générative à laquelle je suis en train de me former  et la Méthode Feldenkrais ont beaucoup à voir, et ça finira par arriver… très bientôt. Parce que tout ceci me passionne, et je voudrais en profiter pour vous dire ma profonde reconnaissance pour Stephen Gilligan , ancien disciple de Milton Erickson, pour la générosité et la profondeur de son enseignement.

En attendant,  je me retrouve parfois à expliquer ce que j’essaie de faire lors des transes génératives que je conduis avec ceux qui ont bien voulu jouer le rôle de cobayes dans le cadre de ma formation, ce dont je les remercie… en attendant mes « clients » quand je serai certifiée d’ici quelques temps… Et je vous expliquerai cela d’un point de vue « cognitif » qui fera appel à votre intelligence, lors de ce fameux article de blog que je vous promets.

En attendant, voici comment je pourrais essayer d’en rendre compte de manière plus « sensible ».

 

La danse des musées

Je ne le savais pas avant de commencer.
J’ai plongé et j’ai essayé.
Bien sûr, j’aurais voulu être sûre,
M’appuyer sur un manuel d’instructions éprouvé et immuable.
Pour une belle promenade bien balisée,
Qui nous aurait rassurés tous deux ensemble.
J’ai plongé et j’ai essayé.
Et compris qu’il me fallait renoncer.
Bienvenue…
Au petit génie malicieux qui déjoue tous les plans.
Occasion de s’émerveiller sur l’immensité du monde.
Acceptons que cela n’est jamais pareil.
Ni dans la forme, ni dans le contenu,
Qui s’emmêlent pour mieux se réinventer l’un par l’autre.

Et pourtant, il est une chose que je pourrais vous en dire..

Je voudrais devenir guide de musées,
Une guide d’une nature particulière,
On pourrait convenir d’appeler cela..
Guide spécialisée dans les musées que je ne connais pas.

J’en ignore tout, jusqu’à ce que j’y pénètre avec vous.
Des musées secrets dont beaucoup ne soupçonnent même pas l’existence.
Tandis que d’autres les cachent soigneusement.
On s’y glisse subrepticement,
Par des portes qu’on redessine spécialement à chaque visite.
Comme autant de trouées secrètes,
Qu’on vient entrebâiller vers les profondeurs de nos vies.

Chaque musée est différent.
Architecture majestueuse, colonnes de marbres, vitraux chatoyants,
Ou bien chaumières pittoresques,
Terres arides et grises,
Rivages ouverts aux cieux lumineux, grottes profondes.
On les découvre peu à peu,
Au hasard d’une image qui raconte un fragment de votre histoire,
Et la métamorphose dès qu’on y pose son regard.

Je vous invite à plonger, à vous promener, à danser.
En suivant la vibration émergeant dans votre corps.
Derrière cette statue impressionnante n’y aurait-il pas une porte dérobée ?
Peut-être rencontrerons nous un dragon en chemin.
Est-il temps de l’affronter ? Vaillamment…
Ou bien de le saluer gentiment, mais tout aussi vaillamment,
L’admirer sous tous ses angles,
Trouver la part fragile de lui, qui réclame notre tendresse
Le bercer, pendant une minute infinie, et le voir se transformer
En un doux animal qui goûte l’herbe d’une immense prairie ensoleillée.
Un peu plus loin l’escalier oublié qui descend jusqu’à la réserve secrète des
Forces, qui viendront nous soutenir dans le voyage de la vie.

Nous sommes ensemble pour nous émerveiller et arpenter.
Chacun de nos pas recompose l’architecture du temple,
Ouvre des perspectives, fait tomber des barrières.
Un couloir immense et silencieux, pourquoi ne pas y danser ?
A notre tour d’enchanter les lieux.

Ce musée dont nous célébrons la beauté sublime,
Ce musée à chaque instant qui se réinvente tout entier.
Eternel et éphémère,
Ce musée se dérobe et se révèle,
Et devient notre porte vers les bras immenses de l’infini.
Jusqu’aux confins des étoiles, jusqu’à l’infime poussière des atomes,
Allons y ensemble, enchanter le plus profond de nos cœurs.

 

©Blandine Stintzy

Et si ceci vous touche, ou parle à une partie de vous, n’hésitez pas à prendre contact avec moi…

 

 

Aucun commentaire

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.