disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

Témoignages

Elisabeth E

Retraitée

En préalable, ce temps suspendu ne m'a pas inquiètée personnellement outre mesure pendant ce premier mois. Je me sens très privilégiée et je me soucie davantage pour ces inégalités qui se creusent devant cet événement que pour moi et les miens. Bien que seule je ne me sens pas isolée. Merci beaucoup d'avoir poursuivi sans interruption tes leçons. Pour moi le confinement, après le choc de me trouver séparée de mes enfants et petits enfants notamment m'a donné d'abord un sentiment d'inutilité. Mais rapidement j'ai ressenti que cela changeait bcp ma perception du temps : dans l'approche "ne pas remettre au lendemain" qui prévaut souvent pour moi se faufile l'approche "rien ne presse". On peut s'autoriser ! Du temps se libère, temps formidable pour laisser se déployer les découvertes et enseignements des leçons. Déployer dans le reste de la journée, dans les promenades, dans la façon de se tenir, dans l'attention aux crispations, ce qu'on a pu expérimenter, ressentir fugitivement dans les cours. Pendant cette période où le temps se ralentit et où les cours sont moins une parenthèse, je me sens plus disponible. J'apprécie encore plus la finesse et la puissance de ce balayage progressif du début de cours, balayage des tensions. J'ai accueilli des sensations neuves : respiration plus large après la leçon de la mâchoire, espace plus grand (trouvé, perdu, retrouvé...) dans le ventre après les leçons sur le diaphragme et le plancher pelvien. Moi qui ne refait jamais les leçons, car je n'ai jamais la détente nécessaire et me crispe en quelque sorte sur ce dont je me souviens, souvent incomplètement. J'oublie trop vite les enchaînements et ne veux pas gâcher la sensation finale toujours présente. Du coup les tutos pour moi me remettent dans la tranquillité de la leçon et sont parfaits. Bref bcp de bonnes choses se vivent grâce à toi lors de ce confinement. Voilà chère Blandine quelques pensées... A très bientôt.

Catherine E

jeune retraitée de l'Université face au confinement

En ces temps de confinement, je me suis saisie avec enthousiasme de ta proposition de séances de méditation et de Feldenkrais. C’est un prolongement bienvenu des séances « in vivo » qui ne pouvaient plus se tenir et j’ai trouvé, dans l’alternance des séances collectives que tu proposais, une façon de structurer ma semaine. C’est l’occasion d’un partage avec les autres participants et comme je suis confinée seule, c’est assez agréable. Ce confinement nous fait vivre des états émotionnels très différents, des pensée se bousculent, des tensions physiques se réveillent, (contractures dans les épaules et les cervicales) et les séances me permettent de les dénouer. J’apprécie aussi les séances que tu as proposées sur ton blog. Elles me permettent de reprendre les séances, à des moments propices pour moi. Au réveil par exemple, pour passer en douceur après des nuits parfois agitées, à la journée qui débute, au moment de la sieste, pour me poser tranquillement et au coucher pour un endormissement plus facile et c’est plutôt efficace. Je pourrais refaire ces séances, seule, mais j’aime me laisser porter par ta voix. Au début, je suis parfois envahie par des idées parasites, mais si je sais les accueillir et en prendre conscience, je peux revenir à ta voix, et petit à petit je me laisse aller. Le rythme de tes propos, les silences plus ou moins longs, la hauteur de ta voix changent, il m’arrive de lâcher complètement prise, d’être prête de l’endormissement et de reprendre pied. Et ces passages d’un état à l’autre sont assez plaisants… Tu as eu une riche idée de nous proposer ce travail… et je t’en remercie chaleureusement.

Béatrice Pasquer,

Coach et Créatrice Digitale, Société Caliago

La journée Disponibilité Créative combine avec brio des outils très puissants de créativité qui sollicitent le corps, par une approche globale et innovante. Cela m’a permis de poser des intentions et des actions sur un projet qui me tient à cœur. Le travail en petit groupe apporte des échos et un soutien précieux. Blandine a l’art de manier et de faire cohabiter avec beaucoup de finesse des techniques complémentaires, comme le Feldenkrais que j’ai découvert et le changement génératif. Ces deux approches donnent des clés concrètes pour poursuivre le travail après la journée et les supports remis sont également une aide très utile. Un atelier d’une grande qualité que je recommande à ceux qui se sentent bloqués ou empêchés dans la concrétisation d’un projet.

Hélène

Paraplégique suite à un accident de moto

Suite à une paraplégie dite incomplète générée par un accident de moto il y a 10 ans, je souffre de douleurs neuropathiques importantes. Ni la kinésithérapie ni les autres protocoles médicaux type anesthésiques en tout genre, y compris la morphine ne m’offrent de soulagement qui me permette de vivre.

Le quotidien est anéanti par ces souffrances qui enferment ce corps, autour de sensations étranges, aux antipodes de la douceur de vivre, sous forme de contractions musculaires répétées, de brûlure dans un carcan permanent ou encore d’une caresse qui se transforme en supplice... Et La représentation d’une tête coupée de son corps.
Mon anticipation pour toute obligation dans la vie, ou ce qui représente ses plaisir comme une invitation amicale devient alors une problématique en soi : comment accepterais-je le rapport à mes pairs alors que je suis moi-même en constante opposition à moi-même par mes propres ressentis ? Quelle compréhension puis-je y trouver ?
Mon corps physique, partiellement inerte durant ces 10 années, réapprend à vivre. Sous ses aspects les plus basiques : mobiliser la colonne de ce véhicule, si malmenée. Mon corps psychique lui, suit le chemin du premier. Leur redonner de la dimension dans l’espace. Le cheminement est long avant de reprendre confiance. De nombreux paramètres y participent : le temps exerçant son ‘art’, depuis son état de crise. Puis vient l’acceptation. Blandine a permis de remettre ce corps en mouvement, avec toute l’émotion qu’il suscite... Et ainsi, du physique au psychique, à me réapproprier ce corps dans sa globalité, avec et par la douceur.
Je chemine dans cet état de recherche depuis lors. Je progresse aussi! Les propositions de Blandine ont tellement contribué à ce que ce corps soit mien de nouveau!! Du fond du coeur, merci.

Claude

Jeune quinquagénaire du tertiaire, trop sédentaire

Les séances sont à propos de laisser tomber le volontarisme de l’action pour découvrir de nouvelles sensations qui permettent ensuite d’aller éventuellement vers de nouveaux mouvements. C’est une invitation à ressentir plus qu’une rééducation.
Il est proposé de mettre en mouvement des zones jusqu’alors inconnues, sur lesquelles je ne mets jamais spontanément mon attention. La demande de travailler sur une zone est difficilement exprimable au préalable car il n’y avait pas chez moi de sensations dans certaines zones. Il a fallu que Blandine me pointe ces zones pour qu’elles se mettent à exister. Et que je découvre que c’était parfois des zones auxquelles je ne pense jamais qui sont à l’origine de douleurs dans d’autres parties du corps.

J’ai apprécié chez Blandine beaucoup de clarté dans les gestes et dans la compréhension de la méthode. Je pense que son background d’ingénieur y est pour quelque chose.

Anne

Violoniste

"Je suis violoniste. Le corps est très sollicité quand on joue du violon, les bras, le cou, le dos.
Ma grande découverte avec la Méthode Feldenkrais est que tout est lié et que le moindre geste fait participer l’ensemble du corps.
Vous allez me dire que c’est évident ! Mais en fait pas tant que ça !
Et c’est grâce aux leçons de M.F. à travers des exercices simples, que j’ai pu ressentir les choses de plus en plus finement.
Un grand merci à Blandine Stinzy qui nous guide avec beaucoup de bienveillance sur ce chemin de la connaissance de soi.

C’est un grand plaisir de suivre ses leçons ! Et moins de fatigue au violon !"