disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

Moshe Feldenkrais

Moshe Feldenkrais

Né en Russie en 1904 dans un contexte de pogroms, Moshe Feldenkrais gagne la Palestine par ses propres moyens à l’âge de 14 ans, où il participe pendant une dizaine d’années à la construction de ce qui allait devenir l’Etat d’Israël.

A partir de 1928, il part étudier à Paris, et obtient un diplôme d’Ingénieur à l’ESTP, puis travaille dans un laboratoire sous la direction de Frédéric Joliot-Curie et Irène Curie (prix Nobel de Chimie en 1935), et de Paul Langevin.

A la même époque, très concerné par la self défense, il rencontre Jigoro Kano — le fondateur du Judo – en 1933 et participe à l’introduction du Judo en Europe. Il est l’un des premiers européens à avoir une ceinture noire de Judo.

De sa formation de physicien, il tire une conception du corps comme réalité physique, des poids et des masses organisées dans l’espace, un jeu de forces pour être debout et se mouvoir. Sa pratique des arts martiaux développe l’idée du mouvement efficace et harmonieux, utilisant l’énergie minimale. Et enfin ses racines juives hassidiques lui ont donné le goût de poser des questions et de réfléchir à un problème sous tous les angles.

C’est à l’occasion d’une grave blessure au genou qu’il va réaliser la synthèse entre tous ces éléments et qu’il va réorienter toute sa vie. Comme les chirurgiens ne pouvaient garantir sa guérison,  Moshe Feldenkrais décide de se soigner lui-même. Il avait constaté que sa capacité à se déplacer sans douleur dépendait grandement de sa façon de faire, et que celle-ci pouvait être réajustée. Avant le développement des neurosciences, Feldenkrais a l’intuition qu’il pouvait bouger « autrement », grâce à tout un processus d’apprentissage qu’il va peu à peu mettre au point, en s’inspirant notamment du développement des petits enfants.

Après la seconde guerre mondiale, il abandonne progressivement la physique et l’électronique, pour se consacrer entièrement au développement sa méthode. Il enseigne aussi bien en Europe, aux États-Unis et en Australie qu’en Israël où il meurt en 1984.

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.