disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

L’Open Focus, un pont entre la Méthode Feldenkrais et la Méditation

L’Open Focus, un pont entre la Méthode Feldenkrais et la Méditation

J’en ai souvent et beaucoup parlé à certains d’entre vous, l’Open Focus est un travail sur l’attention qui a été déterminant pour moi, pour aller de la Méthode Felddenkrais vers la Méditation de Pleine Conscience. C’est une approche plus facile, qui nous prend systématiquement par la main, avec des questionnements, comme en Méthode Feldenkrais, sauf que le corps n’est pas invité à bouger. Et peu à peu, on peut se laisser plonger dans un état qui est très proche de la méditation, avec une attention flottante.

Dans cet article, je vous explique quelques notions sur cette approche, et surtout, surtout, vous trouverez plus loin un enregistrement qui vous permettra d’essayer tranquillement par vous-même, et de goûter à cette pratique.

Les Fehmi, qui est l’inventeur de cette approche, a commencé à y travailler dans les années 70, en Californie, où il était psychologue. Déjà à cette époque, il avait repéré que beaucoup de gens n’arrivaient pas à ralentir, à décompresser. Certains de ses patients se plaignaient d’enchaîner des activités sans cesse dans leurs journées, entre travail et famille, toujours dans l’urgence, et de se retrouver incapables de trouver le sommeil, voire même de profiter de moments où ils n’avaient rien à faire. Et encore, imaginez bien que les clients dont il parle n’avaient ni Internet, ni téléphone portable !

De fait, le monde actuel encore plus nous invite à être toujours dans une attention soutenue, à visée étroite, focalisée sur des tâches à accomplir, qui s’enchaînent sans répit. En Hypnose Générative, on parlera de pensée cognitive : efficace, performante, mais à terme épuisante pour le corps et pour l’esprit, si on n’arrive pas à switcher vers d’autres modes attentionnels.

A l’époque, Les Fehmi a eu l’intuition qu’il y avait divers modes d’attention, et il a eu le pressentiment de l’importance de formes d’attention plus ouvertes, qui permettent la détente, le relâchement. Le corps mais aussi l’esprit peuvent alors se reposer profondément, et reconstituer leur stock d’énergie. La spécificité de sa démarche, c’est qu’il a travaillé en installant des capteurs pour suivre l’activité cérébrale d’un certain nombre de cobayes (humains bien sûr). Cela lui a permis de préciser les critères entre l’attention à visée étroite, quand on se concentre sur une tache, et l’attention ouverte, qui permet le relâchement. Les ondes émises par le cerveau ne sont pas les mêmes : les ondes correspondant au relâchement sont notamment les ondes alpha…

Et surtout, en cas d’attention étroite, les muscles se raidissent, le rythme cardiaque et respiratoire augmente : nous sommes dans une attitude qui permet l’efficacité dans le combat. On comprend d’autant mieux qu’il est utile de pouvoir la relâcher. Pourtant certaines personnes n’y arrivent plus: elles sont « coincées » dans un mode attentionnel à visée étroite. Et à plus ou moins long terme, cela va générer stress, burnout, douleurs chroniques, anxiété, voire  favoriser le développement de maladies. Fort de ces constatations, Les Fehmi a alors cherché le moyen d’aider les personnes à trouver le relâchement.

Pour cela, il a fait des tests systématiques avec divers protocoles, comme convoquer des souvenirs agréables, imaginer des lieux magnifiques, écouter de la musique douce etc… le tout en suivant les éléctro-encéphalogrammes de ses cobayes. Pendant longtemps, aucune méthode ne marchait de manière systématique. Jusqu’à ce qu’au bord du découragement (ainsi qu’il le raconte lui-même) il teste un protocole qui invitait les personnes à mesurer des distances à l’intérieur de leur corps, comme par exemple entre les deux yeux, ou les deux épaules, ou entre le nez et la pointe du sternum, etc… et c’est cette démarche qui a donné les meilleurs résultats : les gens venaient alors très facilement en « ondes alpha » avec relâchement.

 

Du coup, Les Fehmi a créé pour ses patients toute une série d’exercices et de protocoles, basés sur cette imagination des distances, des volumes du corps, d’abord de manière interne, puis en se reliant à l’espace autour de nous. Autant de questions qui nous sont familières dans la Méthode Feldenkrais, notamment pendant la phase dite de « balayage » durant laquelle nous ramenons systématiquement notre attention sur les sensations à l’intérieur du corps, et sur la manière dont celui-ci se relie à l’espace autour.

Mais cette fois, pas besoin de bouger. Simplement laisser flotter l’esprit dans cette exploration de l’espace à l’intérieur de soi et autour de soi. Et cela amène dans un autre type d’attention, qui a quelque chose à voir avec la méditation, ou à cet état d’hypnose non dissocié qu’on vient goûter aussi en Hypnose Générative. Cet état permet de régénérer son énergie physique et psychique.

Curieusement, Les Fehmi est resté relativement isolé, alors qu’il a été un précurseur de la Méditation Pleine Conscience qui est arrivée ensuite. Mais ceux qui ont développé  la « Mindfullness », que ce soit John Kabat-Zinn ou Chade-Meng Tan, ne le citent guère. Je ne sais pas pourquoi, ou pour quelle querelle de chapelle. Mais ce que je sais, c’est que j’aime revenir régulièrement à cette pratique de l’Open Focus.

Les Fehmi a enregistré des MP3 en américain, disponibles sur son site. On trouve aussi en France son livre intitulé LA PLEINE CONSCIENCE, Guérir le Corps et l’Esprit par l’éveil de tous les sens, que je vous recommande.

Et l’enregistrement que je vous propose ci-dessous est largement inspiré de son livre. Il reprend l’un des protocoles de base sur la région de la tête et du cou. J’aime aussi particulièrement le protocole sur les mains et les bras, que je vous proposerai une autre fois si cela vous intéresse.

Je vous conseille d’écouter d’abord le petit enregistrement ici

qui vous indiquera les consignes pour vous préparer à cette exploration. Puis je vous invite à écouter et réécouter plusieurs fois dans les prochains temps le MP3 suivant, après avoir fait en sorte que vous puissiez vous offrir 18 minutes à l’écart des sollicitations diverses.

Et je vous souhaite de savourer délicieusement tout ceci …

 

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.