disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

SAVOURER la possibilité D’ « ETRE AVEC »!

une main tendue alentours

SAVOURER la possibilité D’ « ETRE AVEC »!

Etre pleinement avec, cela suppose de reconnaitre ce que l’autre fait résonner en nous.
La Méthode Feldenkrais entraîne notre écoute, notre attention ainsi que notre sentiment de sécurité intérieure. Sa pratique nous permet ainsi de nous ouvrir avec plus de fluidité à notre environnement et à l’autre.

 

Cette année que nous venons de passer, marquée par la pandémie,
a sans doute réveillé et interrogé notre besoin d’être avec
Avec ceux qui nous ont manqué,
Avec les activités qui nous ont manqué.

Cet été a été pour certains l’occasion de retrouver de la famille et des amis, de retrouver le plaisir des voyages lointains ou des spectacles, des concerts, des expositions et du cinéma.
Mais ces retrouvailles sont encore une occasion de nous interroger :
Comment composer avec les contraintes ?
Par exemple, peut-on être avec, même en restant masqués , ou à distance : cela avait déjà donné l’occasion à des articles sur ce même blog?
Et surtout quelle sera la qualité de ce être avec ?!…

le risque de l’intelligence efficace
téléphone portable vs chimpanzés

J’ai été très frappée par ce dessin d’humour qui circulait sur les réseaux sociaux à la fin du confinement : des gens se réjouissaient de pouvoir à nouveau enfin dîner ensemble dans un restaurant ! Ils prennent rendez-vous… et une fois rassemblés à la même table, chacun d’eux est absorbé par son téléphone portable !
Ne me dites pas que vous n’avez jamais vu cela : des gens dans une brasserie ou un café, qui sont face à face et chacun sur son téléphone… et qui finissent par en donner un aussi au tout jeune enfant délaissé, qui braille dans sa poussette, histoire de pouvoir continuer à naviguer tranquillement, chacun dans sa bulle…

Bien sûr, ce n’est pas l’idée qu’on se fait du « être ensemble », mais ne nous y trompons pas, nous sommes tous susceptibles d’être entrainés dans cette spirale sans même nous en apercevoir. Dans notre monde qui valorise l’efficacité et la performance, nous croyons tous pouvoir faire plusieurs choses en même temps. Quitte à oublier à quel point cette qualité du être avec est fragile. Ne vous est-il vraiment jamais arrivé d’être en train d’écouter quelqu’un… et de vous apercevoir que vous pensez à autre chose en même temps ? Quitte à ne pas oser demander de répéter ce que vous avez manqué…

Etre avec,
c’est d’abord ouvrir un espace, avec du silence et du temps

J’ai été très frappée dans un documentaire animalier de National Geographic que j’ai vu récemment sur les chimpanzés. Les adultes apportent un soin infini à la toilette des tout petits, cela prend très longtemps, et j’avais cette sensation incroyable que la moindre touffe de poils pouvait devenir la chose la plus intéressante du monde. Que cela semblait bon !… Et quelques mois plus tard, c’est au tour du jeune chimpanzé d’offrir ces mêmes gestes à des adultes ! …
Quelle douceur dans ce temps d’attention pure et entière !
J’aime ces moments où je ne fais presque rien avec quelqu’un, dans un rythme lent, une promenade, paresser au soleil, ranger des trucs inutiles, et tout à coup, cette personne me raconte quelque chose de tout à fait inattendu, me découvre une facette d’elle-même à laquelle je ne m’attendais pas. J’ai l’impression de recevoir un cadeau infiniment précieux, en même temps que j’en offre un. Et tout ceci a été permis par une suspension dans le déroulement du temps.

Et vous ? Avez-vous des images ou des souvenirs de ces temps suspendus partagés ?
Les avez-vous offerts ? En avez-vous profité ?

La Méthode Feldenkrais nous entraîne à ces temps de pause, de silence.
On apprend dans la lenteur, à écouter les sensations dans le corps, en faisant moins vite. On développe une écoute active pendant les temps de repos, puis à ce moment entre l’intention et la mise en œuvre de l’action. Il ne s’agit pas de s’endormir : les détails subtils deviennent de plus en plus intéressants, au fur et à mesure qu’on les différencie de mieux en mieux. On devient un expert du mouvement, ou plus exactement de la relation entre l’intention du mouvement et sa réalisation. Ce temps suspendu permet ensuite plus de discernement, dans les efforts à mettre en œuvre. Car le système nerveux repère les signaux faibles et du coup peut privilégier l’effort utile et laisser tomber les tensions inutiles. Et on devient plus efficace et plus rapide : la Méthode Feldenkrais est pertinente non seulement pour les gens qui veulent gérer des douleurs, mais aussi pour les musiciens, les danseurs ou les sportifs de haut niveau. En prenant ce temps d’écoute dans la lenteur, ils vont pouvoir d’autant mieux affiner le geste qui leur permettra de réaliser leurs intentions au plus juste.

Être avec,
c’est aussi accepter la différence,
ce qui ne se passe pas comme prévu

Il ne s’agit pas de « plaquer » sur l’autre, ce qu’on voudrait qu’il soit, mais de composer avec ce qui se présente dans l’instant. Et là encore, la pédagogie spécifique de la Méthode Feldenkrais nous entraîne pour cela. D’abord parce qu’on apprend à sentir ses appuis et à pouvoir en profiter, ce qui renforce le sentiment de sécurité dans l’action.
Et ensuite parce qu’on joue avec des mouvements non habituels, dont on découvre qu’on peut les réaliser de manière inattendue. Il y a toujours moyen de faire autrement, en engageant plus ou moins telle ou telle partie du corps, tout en préservant la sensation de sécurité et la tranquillité.

 

Être avec,
c’est aussi faire la part des choses entre l’autre et soi

Cela suppose dont de différencier les émotions qui viennent de l’autre, celles qui viennent de la situation présente, et celles qui viennent de notre propre passé et de nos prismes.
Les émotions, on peut les reconnaître là où elles se manifestent en premier lieu : dans le corps, et justement la Méthode Feldenkrais nous entraîne à cette écoute fine du corps. C’est ce lien entre le corps et les émotions qui m’a conduite à m’intéresser à la Méditation Pleine Conscience puis à l’Hypnose Générative.
Mais là encore, c’est une écoute du corps, telle que la Méthode Feldenkrais nous y entraîne, qui va nous aider à reconnaître nos émotions, dans la situation de la rencontre. Nous pouvons aussi repérer nos habitudes, nos schémas, nos tensions habituelles, et faire la part des choses. Tout en préservant un sentiment de sécurité car à chaque instant, nous pouvons ramener l’attention dans notre propre corps et sa relation à l’environnement et retrouver nos appuis.

Et vous ?
Pour cette rentrée, vous vous réjouissez de retrouver qui et quoi ?
Que ressentez-vous si vous imaginez ouvrir cet espace de rencontre ?

Et pourquoi pas une rencontre avec des parties étonnantes de vous-même lors des ateliers hebdomadaires de Méthode Feldenkrais ?

 

 

 

 

 

No Comments

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.