disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

LEVER LE PIED

LEVER LE PIED

LEVER LE PIED !

Quelle bonne idée !
Je laisse flotter mes pensées… devant cette scène saisie au Bois de Vincennes. Une maman cygne et son bébé cygne voguent tranquillement sur le lac Daumesnil, chacun une patte en l’air, hors de l’eau.

J’aime cette chorégraphie entre la maman cygne et le bébé cygne qui se tournent atour tout en s’appliquant à garder cette patte palmée hors de l’eau, qui pourtant pourrait tellement les aider à aller plus vite !

Et je me raconte que cela fait partie de l’éducation des bébés cygnes : apprendre à lever la patte, à la garder un moment hors de l’eau.

Et je suis toute contente d’avoir pu assister à ce moment précieux d’apprentissage, cette complicité entre une mère et son enfant.

Et de m’émerveiller sur la sagesse des cygnes !

Apprends, mon joli bébé, à ne pas te hâter, à savourer de barboter tout gentiment ici, et à lever le pied !

Et tout à coup, patatras ! Je réalise que je suis en train de faire une projection anthropomorphique.

En fait, il est probable que le bébé cygne n’a nul besoin d’apprendre à « lever le pied ».

C’est sans doute chez lui un geste inné, qu’il accomplit « naturellement » parce qu’il est déjà inscrit dans son patrimoine génétique, un geste qu’il accomplira toute sa vie sans même en avoir conscience !

A vrai dire, je n’en sais rien… 
Et puis ce n’est pas si grave de toutes façons 

Levons le pied !

Mais mon réflexe de prof de Feldenkrais reprend le dessus, et je continue de me questionner :

A quoi sert ce mouvement de lever la patte pour un cygne ?
A-t-il une signification particulière ? En a-t-il besoin ?
Est-il favorable à son énergie, à sa physiologie ?
Lui fait-il du bien ?
Je n’en sais rien, et j’ai décidé de ne pas faire de recherches sur le sujet.

Ma manière pour l’instant de lever le pied.

En revanche, je continue à voguer sur mes questionnements, interrogeant nos pratiques d’humains par rapport à celles des cygnes.
Et il y a un truc donc je suis certaine…

Nous, les humains nous sommes très forts pour apprendre des gestes qui peuvent nous faire du mal.

Les danseurs, les sportifs, les musiciens : nous savons aller trop loin, nous forcer, nous abîmer. C’est même parfois devenu un mode de sélection : combien de danseurs ou de sportifs arrêtent leur carrière après une blessure, de musiciens renoncent après une tendinite trop violente ?  

Et sans aller vers des gestes « appris » aussi spectaculaires, combien de gens souffrent de maux de dos parce qu’ils ont appris à rester trop longtemps assis à leur bureau en faisant taire les signaux d’alarme que leur envoie leur dos ? A ne pas écouter leur fatigue, leur besoin de se reposer ? ou bien à accomplir certaines tâches professionnelles, comme porter des malades par exemple (et parmi de tellement multiples exemples possibles), sans prendre soin d’eux-mêmes et de leur corps ?

Jusqu’à finir par avoir mal, très mal au point de s’arrêter !

Et je me dis que la tâche des profs de Feldenkrais, c’est d’apprendre aux personnes à ressentir le geste qui leur est favorable à l’instant où ils le font.

 A continuer d’écouter les signaux envoyés par leur corps même quand ils accomplissent une tâche cruciale.

Et à découvrir que cette écoute-là va leur permettre d’améliorer leurs performances, de manière pérenne, en plus de stimuler leurs neurones.

La tâche des profs de Feldenkrais, c’est d’aider les gens à développer l’harmonie entre l’intention et l’action.

Nous sommes bien le contraire des cygnes :
Faire ce qui est bon pour nous n’est plus naturel, c’est devenu un apprentissage !  

Et vous ? Comment allez-vous lever le pied cet été ?
Avez-vous prévu des vacances pleines d’aventures, d’activités épatantes, de voyages exaltants ?
Ou bien vous apprêtez-vous à vivre l’aventure du rien ou pas grand-chose ?

Et en attendant de partir au loin, viendrez-vous vous allonger et réapprendre à écouter votre corps et retrouver l’harmonie naturelle de vos gestes les lundis de juillet à 13h, rue Quincampoix ??
Il y aura des leçons pour apprendre à lever le pied… allongés!

Blandine Stintzy, juillet 19

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.