disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

De l’idée… à sa réalisation, maintenir la juste énergie

De l’idée… à sa réalisation, maintenir la juste énergie

De l’idée qui jaillit à sa concrétisation dans la réalité du monde, c’est toute une aventure. Nos intuitions sont soumises à l’épreuve du doute, des critiques, et des difficultés de mise en œuvre.

Vous la connaissez. C’est l’histoire d’une personne qui se lève un matin, et … qui sait ! L’idée -la très bonne idée- a germé au cours de la nuit. Cette personne plaque tout le reste, et se lance, sans hésiter, sans douter, et champagne, ça marche, parce que c’était exactement le bon moment, ce qu’il fallait faire. Ahhhh… Qui n’a pas rêvé à cela ?… et peut-être même connaissez-vous quelqu’un, qui connait quelqu’un, à qui cette histoire est arrivée exactement comme ça ?! Ou tout du moins, vous savez que c’est ainsi que J.K. Rowling a donné naissance à Harry Potter !

Mais vous connaissez aussi certainement quelqu’un qui dit qu’il va changer de vie, que ça ne peut plus continuer comme ça, et qu’il a plein d’idées qu’il va très bientôt les mettre en œuvre. Dès demain sans doute. Sauf que ça fait des années que cette personne continue de râler, se plaindre, et de ne rien changer.

Alors ? Eh bien entre ces deux extrêmes, il y a tout le reste ! Intuition, énergie joyeuse, doutes, critique impitoyable, découragement, relance, bonnes rencontres, évolution des intentions, révélations sur soi. La mise en œuvre d’une idée, pour la plupart des gens, c’est toute une aventure, avec de l’enthousiasme, de l’énergie, et puis des moments inconfortables, de bonnes raisons de reculer, et puis de nouveau des élans d’enthousiasme.

Comment trouver le bon rythme et la bonne énergie pour développer une idée ? Comment ne pas forcer, ce qui pourrait nous emmener dans une mauvaise direction qui ne nous correspond pas profondément. Et aussi comment ne pas abandonner, quand l’idée a du mal à prendre forme, en se donnant par exemple l’excuse qu’on n’a pas le temps. Comment continuer encore et déceler la bonne idée qui se cache encore derrière l’idée qui n’était pas tout à fait en place ?

Pour cela, le plus important est peut-être de plonger dans notre niveau de conscience où surgissent les intuitions pour les nourrir tout en les protégeant, et puis remonter pour les confronter aux contraintes de la réalité, et transformer ces intuitions tout en en préservant l’essence et le sens profond. Cela suppose de pouvoir avancer en acceptant de ne pas savoir. Nous pouvons alors transformer nos questionnements en occasions d’ajustement entre notre écologie intérieure et les contraintes de la réalité.

Il peut alors être précieux de bénéficier d’un cadre qui nous soutient dans nos questionnements, et nous stimule dans nos avancées de mise en œuvre. C’est ce que je vous propose d’expérimenter à l’occasion d’une Journée de Disponibilité Créative. Une journée d’attention bienveillante et constructive, au sein d’un petit groupe, un temps et un espace, pour laisser infuser votre projet, trouver sa formulation la plus juste pour vous, celle qui va résonner dans votre corps, et vous connecter à l’énergie de sa réalisation.

Vous voulez en être ? Il y a une journée de Disponibilité Créative prévue le vendredi 29 novembre à Paris, et vous pouvez vous inscrire ici.

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.