disponibilite-creative Feldenkrais Paris

La méthode Feldenkrais nous invite à observer nos différentes manières d’être et d’agir au travers de notre corps en mouvement.

La méthode Feldenkrais pour tous à Paris

Dernières Actu

06 82 59 03 00

Paris

Méthode Feldenkrais et Créativité

 

Quelques notions de créativité

La créativité a été reconnue comme la compétence la plus importante pour s’adapter à un monde des affaires de plus en plus complexe, selon une étude réalisée par le CEO d’IBM en 2010.

Ce n’est pas seulement dans le monde des affaires, mais dans la société toute entière, où les mutations surgissent et se suivent à un rythme de plus en plus soutenu, que la créativité est cruciale, pour les individus,  comme pour les équipes ou les entreprises.

Mais qu’entend-on par créativité ?…

La créativité est une compétence/activité humaine qui s’exerce dans des domaines variés : artistique ou scientifique, mais aussi dans l’industrie, le monde des affaires, etc…

Ce qu’on attend/espère comme résultat de la créativité, c’est de générer de nouvelles idées, qui ensuite pourront être valorisées et exploitées… que ce soit sous forme de découvertes scientifiques, de créations artistiques, de nouveaux produits, ou de nouveaux procédés, de nouveaux modes d’organisation, voire de vie .  Le résultat de la créativité, c’est l’innovation.

Dans la notion créativité, il y a donc du « nouveau », mais en fait de « nouveau » on s’aperçoit qu’il s’agit souvent de créer de nouveaux liens, de générer de nouvelles manières d’appréhender le monde, qu’il s’agit de procéder à des mélanges inédits jusque là, à base d’ingrédients qui pouvaient déjà exister.

Par la créativité, nous changeons de regard sur les choses…

Ainsi dans la jolie histoire du Velcro, inventé en 1948 par l’ingénieur suisse Georges de Mestral, on trouve des ingrédients qui a priori n’avaient pas grand chose en commun au départ :

  • une promenade en montagne (qui favorise l’ouverture d’esprit J),
  • des boules de bardane bien accrochées au pelage du chien et aux vêtements du maître,
  • la curiosité de ce dernier… qui observe les fruits au microscope et découvre qu’ils ont des épines déformables qui se prennent dans les poils et les tissus et reprennent leur forme initiale ensuite
  • l’idée d’implanter des crochets sur une bande de tissu et sur une autre des boucles de fil, pour reproduire sur du tissu ce fonctionnement observé dans la nature,
  • et beaucoup de travail -pendant près de 4 ans ensuite, pour mettre au point une invention industrielle toujours utilisée de nos jours,  appelée Velcro en apocope de « velours » et « crochet ».
  • peut-on imaginer aussi qu’il y avait une épouse qui rechignait quand son mari lui donnait des boutons à recoudre ?!… (motivation)
  • peut-on rappeler que tout ceci se passait en plein développement de l’industrie du prêt à porter ?!… (contexte sociétal )

On donne d’ailleurs souvent l’exemple de l’invention du Velcro pour illustrer la notion de serendipité…

 

Et dans la créativité, il y a surtout des êtres humains, qui à un moment s’ouvrent à une intuition, à une nouvelle vision, au service de laquelle ils déploient toute leur énergie. Et alors plus rien d’autre ne compte, car…

La créativité rend heureux

De toutes les activités humaines, la créativité est celle qui est la plus proche de nous procurer la sensation que nous recherchons tous, de vivre pleinement notre vie. Mihaly Csikszentmihalyi (1996)

Ce célèbre chercheur en psychologie a accompli tout un parcours qu’il raconte dans une conférence TEDX  avant d’en arriver à cette conclusion. En fait, il s’est interrogé au départ sur la manière dont les gens qui avaient traversé le pire lors de la Seconde Guerre Mondiale pouvaient renouer avec le bonheur. Il a commencé par s’intéresser à la philosophie, à la religion, avant de s’orienter vers la psychologie. Il a notamment constaté lors de ses recherches que l’augmentation de l’aisance financière et du confort matériel ne contribuaient que de manière marginale à la sensation de bonheur.

En fait,  différentes études de psychologie et de sociologie se recoupent pour constater que ce qui nous rend durablement heureux, c’est de vivre une vie conforme à nos valeurs profondes, et que ce qui peut nous rendre heureux chaque jour, c’est de nous immerger dans le flux créatif, ou  « le flow »…

… cet état de performance maximal qui est aussi celui qui procure une sensation de plénitude et de bonheur… Etre totalement absorbé par une activité, pour le simple plaisir. L’ego s’évanouit, le temps s’envole. Chaque acte, chaque geste, chaque pensée découle inévitablement du précédent, comme quand on joue du jazz. Tout votre être est engagé et vous utilisez vos compétences au maximum.

 … nous dit Mihaly Csikszentmihalyi, cité par Chade-Meng Tan dans son livre « Connectez vous à vous-même ». (http://www.belfond.fr/livre/litterature-contemporaine/connectez-vous-a-vous-meme-chade-meng-tan)

Voici de quoi envier les artistes ou les scientifiques, à qui on pense toujours quand il s’agit de citer des gens créatifs. Ce sont donc eux qui détiendraient le secret d’un bonheur durable ?

Mais en fait, ce bonheur-là n’est pas réservé à une élite. La créativité  peut se déployer dans de multiples domaines. Mais surtout, la créativité est un état d’esprit, une manière d’être. Tout le monde peut y avoir accès…

Tout le monde est créatif

Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant. Pablo Picasso

Il suffirait donc recontacter son enfant intérieur…
Cela vous semble difficile, voire impensable ?

Souvenez-vous de la dernière fois où vous vous êtes plongé dans une activité où vous vous sentiez stimulé sans avoir à faire d’efforts, où vous vous êtes senti curieux de ce qui surgissait, où vous avez oublié la notion du temps, où vous avez joué avec les contraintes éventuelles, où vous vous êtes réjoui, y compris pour de très petites avancées! Peut-être y a-t-il là une des portes vers votre créativité…

 

La créativité commence par une qualité d’attention particulière.

On peut être créatif en faisant un gâteau, en mettant au point un  système de garde pour ses enfants avec ceux des voisins, en bricolant, en modifiant très légèrement un processus dans son travail pour le rendre plus fluide. En repérant ces moments où on est spontanément créatif, on peut apprendre à transposer cet état/ce savoir-être vers des domaines où nous en avons crucialement besoin, notamment dans une activité professionnelle.

En travaillant sur soi, on peut découvrir les qualités qui nourrissent déjà notre créativité, les domaines où elle peut le mieux s’exprimer, renforcer nos points plus faibles, développer des collaborations constructives, et se familiariser avec les chemins qui permettent de plonger et replonger à volonté dans notre créativité.

 

C’est un travail… et en même temps un jeu.

Car une des caractéristiques que les chercheurs travaillant sur le sujet ont observé, c’est que la créativité vient quand on accepte de conjuguer des qualités qui ont l’air  contradictoires :

 

  • il faut s’engager profondément… et se reposer en même temps
  • il faut être très malin, et en même temps très naïf, prêt à s’étonner de tout
  • il faut jouer, ce qui n’exclut pas une grande discipline et une grande rigueur
  • il faut plonger dans l’imagination, et revenir souvent dans la réalité
  • il faut être introverti ET extraverti
  • il faut être bienveillant avec ses trouvailles, et exercer au bon moment une critique impitoyable pour continuer d’avancer…
  • il faut préserver son droit à l’erreur, et à recommencer jusqu’à trouver…

Le plus important, c’est d’accepter de sortir de sa « zone de confort ».
Alors ?… prêt à faire des choses bizarres que vous n’avez jamais faites ???…
Et à les faire aussi sérieusement qu’un enfant qui joue ?

Alors ?… prêt à faire des choses bizarres que vous n’avez jamais faites ???...Et à les faire aussi sérieusement qu’un enfant qui joue ?